Rechercher
  • Bien-être holistique

Que signifie holistique ?

Dernière mise à jour : 29 déc. 2021



Bonjour à tous !


J'espère que vous allez bien ! Suite aux sondages réalisé sur les réseaux sociaux, je peux voir ce qu'il est intéressant d'échanger et de partager avec vous.

Résultat : je vois que l'holisme parle à peu de gens (et c'est plutôt normal on ne nous l'apprend pas à l'école ni même ailleurs, il faut vraiment aller chercher l'information !) 😌 L'holisme fait partie en naturopathie holistique des 5 "ismes" qui nous permettent de définir l'approche du travail effectué. Holisme, vient du grec ancien hólos et signifie entier. En médecine, une approche holistique veut dire que nous prenons en compte la personne dans sa globalité, plutôt que traiter un organe, une maladie ou les symptômes d’une maladie. Ce qui nous permet de chercher la cause de la maladie en prenant l’être dans sa globalité puisqu'il est un tout. Prendre l'être dans sa globalité lorsqu'on cherche à comprendre la cause d'une maladie. Pourquoi est-ce si important ? Parce qu'il y a autant de causes de maladies qu'il y a de personnes sur Terre, de vécus, d'expériences, de point de vue bref, de tout ! Comment ça se fait me direz-vous ? Tout simplement parce que nous sommes uniques (nous n'avons pas les mêmes corps, ou encore la même santé ni la même façon de vivre. Nous ne nous sommes pas construits psychiquement de la même manière, nous n'avons pas les mêmes croyances et donc pas les mêmes limites...) et l'hygiène de vie est propre à chacun. Vous le voyez bien que nous ne sommes pas égaux face à la maladie, certains "tombent" malade et attrapent tout ce qu'il y a à attraper alors que d'autres tombent malade une fois tous les 4 ans ! Et quand bien même, si deux personnes avaient la même maladie, celle ci aura une origine complètement différente.


Je vous donne un exemple : deux personnes ont mal à la tête. Le symptôme s'exprime physiquement ok, mais la cause du mal de tête peut être multiple, à savoir : osthéo-articulaire (une cervicale déplacée), physiologique (déshydratation), mentale (ruminations toute la journée), émotionnelle (quelqu'un qui vous prend la tête) etc ! Un symptôme qui s'exprime dans le corps physique peut donc avoir une foultitude d'origines : physique, énergétique, émotionnel, mental, spirituel, socio culturel (notre lien avec les autres) ou encore éco planétaire (notre lien avec la planète)... et celles-ci varient de personne en personne. L’holisme prend en compte le tout et le contexte de vie de chacun, sans ça nous pourrions passer à côté de choses importantes.


Donner un doliprane à tous ceux qui ont mal à la tête, revient seulement à considérer le symptôme. Ce serait comme colmater un trou, quel que soit sa taille, avec la même dose d'enduit. Je dis doliprane mais je pourrai dire menthe poivrée sur les tempes. Qu'on utilise un médicament allopathique ou de la médecine naturelle c'est pareil ! Agir ainsi met toutes les personnes dans le même sac car rien n'est personnalisé ! C'est finalement dire que le symptôme est tout et la personne n'est rien, alors que c'est bien tout le contraire qu'il faut prendre en compte.


D'ailleurs, comment apparait un symptôme ? C'est parce que la personne est en déséquilibre, oui mais à quel niveau ?

L'homme est bien plus vaste que son enveloppe physique, il est composé de différents corps (ce sera le sujet d'une autre publication :) ). Tous sont interconnectés et peuvent s'impacter entre eux. Un symptôme peut s'exprimer dans différentes enveloppes et il faut justement observer chacune d'entre elles pour observer comment il se comporte et ce qu'il dit. C'est un cheminement qui amène à remonter la piste pour trouver le déséquilibre premier et comprendre pourquoi la maladie s'est installée.


Prendre soin de son corps, de ses pensées, de son environnement et de ce qui nous entoure est tout aussi important pour être bien et en santé.


Est-ce que ça vous parle maintenant l'holisme :) ?


N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !


52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout